Qui sommes-nous?

Epistémè est un séminaire de recherche  qui s’intéresse à la littérature, à l’histoire intellectuelle et à l’histoire culturelle (entendue au sens large) des XVIe et XVIIe siècles, dans les Iles britanniques et en Europe. Il est basé à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, mais réunit de nombreux chercheurs d’autres universités spécialistes de la période étudiée.
Epistémè appartient à la composante PEARL (Programme sur l’Angleterre de la Renaissance aux Lumières), au sein de l’Equipe d’accueil PRISMES ( EA 4398).
Le groupe se réunit plusieurs fois par an pour des séminaires, organise des journées d’études et des colloques. Fondé en 1991 par Gisèle Venet, il a été dirigé par Line Cottegnies de 2003 à 2017, avant d’être repris par Anne-Marie Miller-Blaise en 2017. En 2001, le séminaire a constitué une association Loi 1901, qui a fondé la revue Etudes Epistémè (www.etudes-episteme.org). Revue internationale à comité de lecture, celle-ci est référencée par le MLA. Elle accueille des articles en anglais et français. Depuis juin 2013, l’équipe éditoriale de la revue a changé et la revue est désormais dirigée par Christine Sukic (Université de Reims) et Anne Page (Université Aix-Marseille), après l’avoir été par Line Cottegnies, Gisèle Venet et déjà Christine Sukic.
Pour le quinquennal 2013-2018, le thème de recherche principal a été celui de PEARL: « Histoire, poétique et représentation des sens de la Renaissance au XVIIIe siècle ». Cette thématique a conduit Epistémè à lancer plusieurs projets sur les interactions entre culture matérielle et littérature durant la première modernité. En 2018 Epistémè lancera un nouveau cycle de journées d’études avec des universités partenaires sur « Textualités/Matérialités » où il explorera le traitement du monde matériel et le statut de de la matière dans et à travers les différents types de textualité qui se développent en Europe au début de la période moderne. Ce cycle s’inscrit dans le nouveau projet quinquennal de PEARL: « Matière/s, matérialisme/s et matérialité/s dans les textes de la Fin du Moyen Age au XVIIIe siècle ».
Publicités