Les Objets du voyage / Le Voyage des objets

 

« Les Objets du voyage / Le Voyage des objets en Europe – Culture matérielle et représentations du Moyen Age au Grand Tour ».

Vendredi 10 novembre 2017, à l’Institut du Monde anglophone, 5 rue de l’Ecole de Médecine, salle 33, à partir de 14h00

Journée d’étude organisée par Le DYPAC, en collaboration avec Epistémè et le projet IUF « L’Europe des Objets »

Contact: Anne Geoffroy anne.geoffroy9@gmail.com et Anne-Marie Miller-Blaise: anne-marie.miller-blaise@univ-paris3.fr

PROGRAMME

14h – Accueil des participants et ouverture de la journée

14h15-15h15 – première session : Les Objets du Voyage : Attirails et Pratiques / Travel objects : Equipment and Practices 

Marc Zuili (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : « S’instruire et se déplacer : le livre, objet matériel du voyage en Espagne au xviie siècle »

Jean Soulat (Laboratoire Landarc) « Fifteen Men On The Dead Man’s Chest ». Évolution du coffre du chirurgien naviguant aux xvie-xviiie siècles à travers l’apport de l’archéologie subaquatique

15h15-16h30 – Deuxième session : Représentations Culturelles et Textualisation des Objets / Cultural Representations and Textualized Objects

Julia Roumier (Université de Bordeaux-Montaigne), « Preuve et matérialité du souvenir d’ailleurs. L’objet dans les récits de voyage hispaniques de la fin du Moyen Age »

Natalya Din-Kariuki (Hertford College, Oxford), « In the Foot-Steps of the Almighty: Edward Terry’s Circumstantial Voyage »

Mélodie Garcia (Université Paris-Sorbonne), « Translatio imperii, ou les appropriations anglaises des textes et objets de navigation espagnols »

16h30 – pause café / coffee break

17h –Troisième session : Etrangeté et Exotica, le Voyage des Objets / Travelling Objects

Anne-Marie Miller-Blaise (Sorbonne Nouvelle-IUF), « Forc’d disguise’ and ‘labour’d Fashion’: English Bodies in Strange Clothes »

Leah R. Clark (The Open University, Milton Keynes), « The Peregrinations of Porcelain in the Fifteenth Century: Travelling Objects, Travelling Motifs »

18h00  Conclusion

Journée d’étude: 25 sept., Univ. Reims, « Parures et corps ornés dans l’Europe de la première modernité »

Journée d’études

 Parures et corps ornés dans l’Europe de la première modernité

 

Organisée par :

Christine Sukic (Université de Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP EA4299)

Antoinette Gimaret (Université de Limoges, EHIC EA 1087)

 Vendredi 25 septembre, amphithéâtre « Recherche », campus Croix Rouge

Partenaires du projet :

URCA (CIRLEP EA4299)

Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (Epistémè-PRISMES – EA 4398)

Projet « Les Objets de la littérature baroque » (c. 1550-1660), équipe Epistémè.

Université de Limoges, Faculté des lettres et sciences humaines, équipe EHIC (EA 1087)

PROGRAMME

Atelier 1 : De la civilité à la vanité, réversibilité du corps féminin paré

Présidence : Anne-Marie Miller-Blaise

9h30-9h50 Valentina Manca (Università Roma Tre) « La somptuosité de l’ornement féminin comme marque d’honnêteté chez Helisenne de Crenne ».

9h50-10h10 Nancy Oddo (Sorbonne Nouvelle – Paris 3) « De la modestie à la mode dévote : des parures équivoques » Lire la suite

Journée d’étude, « Horace, un laboratoire poétique : paraphrases, transpositions, détournements », 20 juin, Paris 3

Dans le cadre du projet ANR/ERHO : La réception d’Horace à l’âge moderne
Vendredi 20 Juin 2014
Journée d’étude
Salle Max Milner 17 rue de la Sorbonne, Esc. C, 2e étage
« Horace, un laboratoire poétique : paraphrases, transpositions, détournements »
9h30 : B. Boulanger (EPHE): Horace chez Crinito : imitatio, contaminatio, aemulatio
10h30 : G. Comiati (Warwick): Hymnographie païenne en Italie: une ode latine à Apollon par Monseigneur Della Casa entre le Fons Bandusiae et le Carmen Saeculare. Lire la suite

Journée d’études, « Lire et écrire des vies de saints », 12 juin 2014, Sorbonne Nouvelle

Légende(s) — Lire et écrire des vies de saints (XVIIe – XIXe/XXe siècles)
Journée d’études EA 174-Grihl ; EA 3423-CRP 19

Jeudi 12 juin 2014, 9h-18h

Salle de l’École Doctorale, Max Milner, 17 rue de la Sorbonne, escalier C, 2e étage

Organisée par Sophie Houdard, Marion de Lencquesaing et Didier Philippot

Que peut-on dire des « légendes hagiographiques » (H. Delehaye, 1903) ? La Contre-Réforme à l’époque moderne et le renouveau catholique au XIXe siècle sont des périodes propices à l’essor de vies de saints (théâtre, recueils hagiographiques, romans dévots, etc.). Un Flaubert, un Zola sont lecteurs de textes hagiographiques au XIXe siècle, au premier chef de La Légende dorée de Voragine. Cet engouement alors que la science commence à semer le doute nous mène à observer l’autre grand  « moment » de l’écriture et de la lecture des vies de saints : le XVIIe siècle avec lequel le XIXe nous paraît dialoguer de façon féconde. Il nous a semblé que réunir des chercheurs du XVIIe, du XIXe mais aussi du XXe siècle (autour d’hagiographies déconfessionnalisées, voire déthéologisées) pourrait être pertinent, et ce, au cours d’une journée que nous voudrions de discussions, ouverte à des présentations de formats variés, allant d’hypothèses de travail à des élaborations de cas ou des présentations d’ouvrages spécifiques.

Programme de la journée

9h Accueil des participants, présentation de la journée

Fabrication & reprise : le travail du légendaire

9h30 Nancy Oddo (Sorbonne Nouvelle Paris 3)

« Une vieille manière d’une manière nouvelle » ou comment romancer la vie d’une sainte : Roselis ou l’histoire de sainte Suzanne de Jean-Pierre Camus (1623)

10h05 Marion de Lencquesaing (Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Le romanesque au secours de la Vie de saint : la Vie de la Mère de Chantal par l’abbé Marsollier (1717)
Lire la suite