Rappel: Love’s Labour’s Lost : colloque autour du programme de l’Agrégation, 13-14 fev. 2015

Après la journée organisée à Lyon le 30 janvier, les agrégatifs sont invités à assister au colloque organisé à Paris les 13-14 février. Merci de diffuser l’information auprès de vos étudiants et collègues.

Vendredi 13 février 2015

Amphi 13E (4e étage), la Halle aux Farines, Université Paris-Diderot.

Matin

Accueil du colloque

9 h 30 – 10 h 45 : The Senses

Présidence : Anne-Marie Miller-Blaise (Université Sorbonne Nouvelle)

Anne-Valérie Dulac (Paris 13)
‘Jewels in crystal for some prince to buy’: Praising Eyes in Love’s Labour’s Lost

Christine Sukič (Reims)
‘I smell false Latin, dunghill for unguem’: Odours and Aromas in Love’s Labour’s Lost

10 h 45 – 11 h 00 : Pause

11 h 00 – 11 h 45 : Teaching and Learning

Présidence : Sarah Hatchuel (Université du Havre)

Delphine Lemonnier (Rennes-II)
‘To teach a teacher ill beseemeth me’: The dynamics of teaching and learning in Love’s Labour’s Lost

Présidence : François Laroque (Université Sorbonne Nouvelle)

11 h 45 – 12 h 45 : Keynote speaker
Henry H. Woudhuysen (Lincoln College, Oxford)
‘Dead, for my life’: Stopping, Starting and Interrupting in Love’s Labour’s Lost Lire la suite

Publicités

CFP Colloque SÉAA XVII-XVIII, 15-16 Janv. 2016, « Silence »

APPEL À COMMUNICATIONS

COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISÉ PAR LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ANGLO-AMÉRICAINES DES XVIIe ET XVIIIe SIÈCLES (SÉAA XVII-XVIII)

 

15-16 JANVIER 2016

 

Université Paris Diderot – Paris 7, (Lieu exact à déterminer)

 

 

Faire silence dans le monde anglophone aux XVIIe et XVIIIe siècles

 

(Scroll down for English version)

Qu’ils soient récents ou plus anciens, les dictionnaires semblent éprouver des difficultés à définir le silence : « absence totale de sons ; le fait de s’abstenir de parler », selon l’OED, ou « s’opposant aux bruits, aux cris et au tumulte », d’après le dictionnaire de Phillips, New World of Words: Or, A Universal English Dictionary (1700), le silence ne pourrait s’appréhender qu’en creux, dans la relation qu’il entretient avec les sons ou la parole. Le silence ne se dit pas ; il s’impose. La sagesse populaire en vante les mérites : les hommes vertueux savent se taire tandis que les fats se répandent en paroles inutiles. La représentation traditionnelle des deux déesses romaines du silence, Angerona et Tacita, adresse un avertissement à celles et ceux qui ne sauraient pas se taire : la première est souvent montrée un doigt sur les lèvres, nous exhortant à faire silence, tandis que la seconde est représentée la langue arrachée en guise de punition pour excès de bavardage.  Lire la suite

Etudes Episteme: Lancement du nouveau site / Launch of the new site !

Message from the editor in chief, Christine Sukic:

The editorial board of Etudes Epistémè is very happy to announce the launch of the journal’s new website, now hosted by the revues.org platform, at the following weblink:

http://episteme.revues.org/

The new website is the result of a collaboration between our team and the Cleo (Centre for Open Edition Publishing).
Founded in 2002 and managed by a non-profit association, the journal is totally independent. It is peer-reviewed, and MLA-indexed. Ever since its foundation, Etudes Epistémè has been an open access online journal.

We were able to join the revue.org platform thanks to funding from the Anglophone Studies Research Centre of the Université Sorbonne Nouvelle -Paris 3 (EA4398, PRISMES) and the OpenEdition portal.

Please find below the table of contents of our latest issue (#26). For the time being, only issues 23 to 26 are available on the new website, while the older issues remain accessible at our former website (http://revue.etudes-episteme.org), until everything is gradually transferred to the new platform.

Wishing you a very good 2015.
Best regards,
Christine Sukic, Editor in chief
Anne Page, Assistant Editor, and the editorial board of Etudes Epistémè  

Lire la suite

Sém. Epistémè – PEARL, 26 janv., Andrew Hiscock, Shakespeare’s ‘Troilus and Cressida’, 18h30

Séminaire Epistémè – PEARL (salle 15, Institut du Monde anglophone) ATTENTION, Horaire exceptionnel, 18h30-20h30 Thème annuel : « Les sens et la construction du genre » Conférence de Prof. Andrew Hiscock (Bangor University) « Never go home; here starve we out the night »: Shakespeare’s Troilus and Cressida and the Gendering of Space » Entrée libre

Séminaire Epistémè-PEARL, 09/01/15, 17 h, S. Handley

Nos meilleurs voeux de joies et de succès pour 2015.

Nous aurons le plaisir de nous retrouver dès ce vendredi 9 janvier de 17h à 19 h en salle 16 pour la présentation du nouveau thème 2014-2015 (« Les sens et la construction du genre ») et pour une conférence de Sasha Handley (Manchester University): « Love, loss and the female life-cycle in early modern Britain: a tale of two bedsheets ».
Line Cottegnies et Sandrine Parageau
Sasha Handley specialises in early modern social and cultural history in the British Isles. She teaches a wide range of courses in early modern European history. Before arriving at Manchester in 2012 she worked at the Universities of Warwick, Nottingham, and Northumbria. She held a Simon Postdoctoral Fellowship (Manchester) from 2007-9 and research fellowships from the University of McGill and the Institute of Historical Research. Sasha completed her PhD at the University of Warwick in 2005. She is a Fellow of the Royal Historical Society and on the Executive Committee of the Social History Society. Sasha is a co-convenor of the ‘Life-Cycles and Life-Styles’ strand of the annual Social History Society conference. Sasha chairs the North West Early Modern Seminar and together with Dr Jenny Spinks, she co-convenes the John Rylands Seminar on Print and Materiality in the Early Modern World.(source: http://www.manchester.ac.uk/research/Sasha.Handley)

Colloque international, « Aurea mediocritas » : les classes moyennes dans le monde anglophone à l’époque moderne », 16-17 janv., SEAA XVIIe-XVIIIe s.

COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISÉ PAR LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ANGLO-AMÉRICAINES DES XVIIe ET XVIIIe SIÈCLES (SÉAA XVII-XVIII)

 

Maison de la recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle

Salle Claude Simon, 4 rue des Irlandais, 75005 PARIS

 

16-17 Janvier 2015

 

 

« Aurea mediocritas » : les classes moyennes dans le monde anglophone à l’époque moderne

 

Vendredi 16 janvier 2015 (matinée) : Aspects sociétaux

 

Accueil à partir de 9h

 

9h20 Alexandra Sippel (Université Toulouse 2 – Le Mirail) : présentation du thème du colloque

 

Séance 1 : Rang social et représentation

Président : Marie-Jeanne Rossignol

 

9h30 Anne-Claire Faucquez (Université Paris 2 – Panthéon-Assas) : « Être propriétaire d’esclaves dans le New York du XVIIe siècle : Une marque d’ascension sociale ou une pratique commune ? »

 

10h Emma Clery (University of Southampton) : « Mary Wollstonecraft and the Naturalness of the Middle Class »

 

10h30 Marie-Laure Massei-Chamayou (Université Paris 1) : « La ‘médiocrité dorée’ dans l’œuvre austénienne : des ‘middle ranks’ à l’émergence de la ‘middle class’ »

 

11h discussion et pause

 

 

Séance 2 : Réformes sociales

Président : Jean Viviès