Journée d’études, « Lire et écrire des vies de saints », 12 juin 2014, Sorbonne Nouvelle

Légende(s) — Lire et écrire des vies de saints (XVIIe – XIXe/XXe siècles)
Journée d’études EA 174-Grihl ; EA 3423-CRP 19

Jeudi 12 juin 2014, 9h-18h

Salle de l’École Doctorale, Max Milner, 17 rue de la Sorbonne, escalier C, 2e étage

Organisée par Sophie Houdard, Marion de Lencquesaing et Didier Philippot

Que peut-on dire des « légendes hagiographiques » (H. Delehaye, 1903) ? La Contre-Réforme à l’époque moderne et le renouveau catholique au XIXe siècle sont des périodes propices à l’essor de vies de saints (théâtre, recueils hagiographiques, romans dévots, etc.). Un Flaubert, un Zola sont lecteurs de textes hagiographiques au XIXe siècle, au premier chef de La Légende dorée de Voragine. Cet engouement alors que la science commence à semer le doute nous mène à observer l’autre grand  « moment » de l’écriture et de la lecture des vies de saints : le XVIIe siècle avec lequel le XIXe nous paraît dialoguer de façon féconde. Il nous a semblé que réunir des chercheurs du XVIIe, du XIXe mais aussi du XXe siècle (autour d’hagiographies déconfessionnalisées, voire déthéologisées) pourrait être pertinent, et ce, au cours d’une journée que nous voudrions de discussions, ouverte à des présentations de formats variés, allant d’hypothèses de travail à des élaborations de cas ou des présentations d’ouvrages spécifiques.

Programme de la journée

9h Accueil des participants, présentation de la journée

Fabrication & reprise : le travail du légendaire

9h30 Nancy Oddo (Sorbonne Nouvelle Paris 3)

« Une vieille manière d’une manière nouvelle » ou comment romancer la vie d’une sainte : Roselis ou l’histoire de sainte Suzanne de Jean-Pierre Camus (1623)

10h05 Marion de Lencquesaing (Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Le romanesque au secours de la Vie de saint : la Vie de la Mère de Chantal par l’abbé Marsollier (1717)

10h40 Pierre Glaudes (Paris Sorbonne)

Échos hagiographiques dans Une passion dans le désert de Balzac

Discutants : Didier Philippot (Sorbonne Nouvelle Paris 3), Anne Teulade (Université de Nantes), Jean-René Valette (Nanterre Paris Ouest La Défense)

Histoire(s) de saints : passé/présent

11h35 Alain Cantillon (Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Une guichetière nommée Pauline, ou Polyeucte à Port-Royal (à propos du Port-Royal de Sainte-Beuve)

12h10 Gérard Neveu (EHESS/CARE)

L’hagiographie entre âge moderne et âge contemporain : étude d’un cas de mondialisation d’un saint catalan, Pedro Claver (1657-1888)

Discutants : Pierre Glaudes, Sophie Houdard (Sorbonne Nouvelle Paris 3), Jacques Le Brun (EPHE)

– 12h45 Déjeuner –

Lire le corps : critères et formes de la vie sainte

14h Antoinette Gimaret (Université de Limoges)

Lire le corps de l’autre. La biographie hagiographique comme (re)figuration de l’expérience

14h35 Bertrand Marquer (Université de Strasbourg)

Résurrections cliniques : l’hôpital ou la nouvelle vie des saintes

Discutants : Jacques Le Brun, Marion de Lencquesaing, Didier Philippot

Qui est l’auteur de l’hagiographie ?

15h30 Aude Bonord (Université d’Orléans)

« D’autant que qui suis-je pour parler des saints ? » Joseph Delteil hagiographe ?

16h05 Claude Langlois (EPHE)

Thérèse de Lisieux (1873-1897) : autobiographie ou auto-hagiographie ?

Discutants : Sophie Houdard, Jacques Le Brun, Gérard Neveu

Représenter le saint

17h Barbara Selmeci (Université de Lausanne, Suisse)

La reconnaissance du saint. Un enjeu de l’écriture hagiographique envisagé à travers quelques textes littéraires illustrés du XVIIe siècle

17h35 Sabine Narr-Leute (Université de Sarrebruck, Allemagne)

Le ‘‘Saint Julien’’ de Flaubert – une poétique du vitrail narrativisée

Discutants : Pierre Glaudes, Nancy Oddo, Jean-René Valette

Publicités